Pour un ombudsman de l’industrie minière

le 31 mars 2019
Danielle Roberge
membre de Développement et Paix-Caritas Canada
Lettre au premier ministre Justin Trudeau

Nous vous écrivons pour exprimer notre appui à la création d’un ombudsman canadien pour la responsabilité des entreprises, qui a été annoncée il y a 14 mois, et nous vous exprimons l’urgence de la nomination de cet ombudsman.

En tant que membres de Développement et Paix-Caritas Canada et en tant que citoyens engagés, nous sommes préoccupés par l’impact des activités des sociétés extractives canadiennes sur les droits humains et l’environnement des communautés locales des pays du Sud. Depuis plus de dix ans, nous sommes témoins des dommages liés aux opérations minières canadiennes à l’étranger et nous sommes solidaires avec les femmes, les hommes et les enfants des communautés dont les terres, l’eau et la vie ont été durement touchées par les activités des entreprises minières canadiennes.

Il y a plus d’un an, nous nous sommes joints à nos organisations partenaires dans les pays du Sud pour saluer l’engagement de votre gouvernement d’assurer le comportement responsable des entreprises canadiennes à l’étranger avec l’annonce de la création de l’ombudsman. Nous vous demandons de prendre des mesures urgentes pour mettre en œuvre cette promesse en nommant l’ombudsman et en vous assurant que l’ombudsman ait le pouvoir de faire enquête sur les plaintes de manière indépendante, y compris le pouvoir de contraindre des preuves et des témoignages.

Un ombudsman efficace permettrait aux individus et aux communautés victimes des activités des secteurs minier, pétrolier et gazier canadiens ainsi que l’industrie du vêtement d’avoir accès à la justice tout en s’assurant que de nouveaux abus ne soient pas commis par des entreprises canadiennes. La nomination de l’ombudsman garantirait rapidement la mise en œuvre concrète de la politique progressiste du Canada en matière de commerce et montrerait le leadership du Canada en matière de responsabilité sociale des entreprises et de respect des droits de la personne et de l’environnement.