Une affaire de justice

Le Canada domine l’industrie minière dans le monde avec des projets dans plus de 100 pays. Dans certains cas, les budgets de ces compagnies sont supérieurs aux budgets des pays dans lesquels elles ont leurs activités.

Pourtant il n’existe virtuellement aucune règlementation au Canada pour empêcher ces compagnies de tirer avantage de lois déficientes sur l’environnement et le travail ou pour les rendre responsables des violations des droits humains.

Si l’autorisation accordée à un projet minier entraînait votre éviction de votre terre, aimeriez-vous avoir la chance de dire non à ce projet? Et si le projet allait de l’avant, vous attendriez-vous à recevoir une compensation?

Si votre eau potable était empoisonnée ou que la source d’eau était asséchée – voudriez-vous que quelqu’un règle le problème?

Si vous et vos voisins révéliez publiquement un méfait commis par la compagnie en question, vous serait-il possible de le faire sans recevoir des menaces ou subir un préjudice physique?

Vous connaissez toutes les réponses. Nous toutes et tous les connaissons. Tout ce qu’il faut, c’est la volonté politique.

Joignez-vous à nous pour réclamer : L’accès aux tribunaux canadiens pour les personnes qui ont subi un grave préjudice et la création d’un ombudsman des droits humains pour le secteur extractif international du Canada. En lire davantage ci-dessous.